Une licence info-com après un Bac ES

Guid'Formation | 26.07.2016 à 15h10 Mis à jour le 26.07.2016 à 15h11
image

S’il y a bien une filière qui attire un nombre de plus en plus important d’étudiants, c’est bien la communication. C’est un secteur en pleine expansion qui recrute à tour de bras. En effet, tout le monde veut faire de la com’ et l’offre de formations est bien obligée de s’adapter à cette tendance.

Il est tout à fait possible d’allier études à l’université avec apprentissage de la communication. Si plus de 63% des bacheliers ES se sont dirigés vers un cursus en fac en 2014, beaucoup optent, dans le même temps, pour la licence info-com.

Diplôme généraliste qui va étoffer la culture générale de nos scientifiques, zoom sur le parcours information-communication. 

Une formation qui parcourt la communication au sens large

Comme toutes les autres licences universitaires, la licence info-com s’inscrit dans le modèle LMD (licence-master-doctorat), dure 3 ans et est composée de 6 semestres.

Cet enseignement général et pluridisciplinaire conviendra parfaitement aux bacheliers économiques. En effet, ces derniers ont, de par leur parcours au lycée, l’habitude de jongler entre les matières et de devoir assurer un  certain niveau de performance dans chacune d’elles. De par ses coefficients, le Bac ES nécessite « d’être bon partout » !

Alliant cours magistraux, TD (travaux dirigés) et TP (travaux pratiques), les enseignements vont se situer dans les domaines de la communication, du journalisme, du marketing, des lettres, des langues ou bien encore des médias par exemple.

Ainsi, notre bachelier ES sera confrontée à des matières telles que :
  • Introduction aux SIC (systèmes d’information et de communication), enjeux contemporains de la communication, histoire de la communication en Licence 1 ;
  • Langage et communication, connaissances des organisations, communication visuelle en Licence 2 ;
  • Techniques de l’info-com, enseignements de spécialisation (journalisme par exemple), technologies et bien culturels en Licence 3.

L’objectif des deux premières années est de donner une base solide de connaissances pour « l’après bac ES » avant une spécialisation plus prononcé en troisième année. Cela va se traduire par un stage de 4 à 6 semaines en fin de troisième année afin que l’étudiant puisse mettre en pratique ce qui aura été vu en cours.

Un parcours adéquat pour devenir un professionnel de la com’ ?

Cette formation sert à enseigner aux futurs diplômés des compétences indispensables à l’exercice de leur métier telles que : savoir rédiger et traiter une information, comprendre les enjeux d’une situation, l’analyser et agir en conséquence ou encore appréhender sereinement une situation de communication.

Du fait des enseignements relativement théoriques, le diplômé d’info-com ne sera pas forcément opérationnel de suite pour réussir dans le monde du travail. En effet, une poursuite d’études est recommandée pour tous ceux souhaitant accéder, à termes, à des postes à plus haute responsabilité.

La limite va se trouver dans le manque d’expérience professionnelle qui sera un handicap non négligeable au moment de la recherche d’un emploi. Car c’est un critère qui, le plus souvent, fait la différence entre les candidats postulant à un même poste.

Mais alors que faire après une licence info-com ?

Environ 80% des diplômés de cette formation continuent leurs études. Et la majeure partie optent pour un master afin d’être diplômé à Bac +5 dans les deux ans à venir.

Ce master peut être soit professionnel afin d’entrer directement sur le marché du travail ou soit de recherche qui conduit à un doctorat et à l’élaboration d’une thèse sur un thème en particulier.

La voie la plus empruntée reste la poursuite en master et le niveau de sortie est le plus souvent Bac +5. Après deux années de master, le diplômé sera capable d’exercer un poste à responsabilité et ses capacités opérationnelles ne seront plus à démontrer.