Opter pour un BTS Banque ou un BTS Assurance après son Bac ES

Guid'Formation | 26.08.2016 à 10h55 Mis à jour le 26.08.2016 à 10h56
image

Si les secteurs de la banque et de l’assurance sont souvent liés au niveau scolaire et dans le monde professionnel, il existe deux BTS bien distincts.

Ces deux formations peuvent correspondre totalement aux souhaits d’un néo-bachelier de la filière économique et sociale. Ce sont deux secteurs qui nécessitent de bonnes bases en économie par exemple, ce qui colle parfaitement à « l’après Bac ES ».

S’occuper d’un compte bancaire ou de l’assurance d’une personne exige une maitrise sans faille. Coup de projecteur sur deux formations qui demandent un sérieux tout particulier à leurs étudiants.

Pour tout savoir sur le domaine bancaire : Le BTS Banque

Le BTS Banque va se décomposer en deux options qui vont chacune explorer une branche du métier : marché des particuliers ou marché des professionnels. L’enseignement sera sensiblement le même dans les deux options, exceptées quelques matières qui seront centrées sur les pros ou les particuliers.

Concernant l’option « marché des professionnels », les étudiants seront appelés à exercer des fonctions de chargé de clientèle à destination des professionnels : artisans, commerçants, professions libérales, exploitants agricoles etc. Le dplômé sera en charge de toutes les opérations nécessaires au bon fonctionnement du compte de l’entreprise. Il est l’interlocuteur privilégié avec la structure pour toutes les questions bancaires. Questions souvent épineuses et qui demandent une attention toute particulière de la part du conseiller.

La deuxième option « marché des particuliers » aura les même missions que citées ci-dessus. La seule différence est que l’élève traitera avec tous types de personnes, qu’ils soient ou non dans la vie active : étudiants, salariés, en recherche d’emploi, retraités. Il devra contribuer à un accueil de qualité et développer une relation de confiance entre lui et son client. Son rôle va bien au-delà du simple suivi d’un portefeuille clients. Il doit pratiquer du conseil et de la distribution de services à chacun de ses clients.

Les étudiants en BTS Banque auront un emploi du temps d’une trentaine d’heures hebdomadaires et aborderont des matières telles que Techniques Bancaires, Actions bancaires appliquées, Économie monétaire, Droit général et bancaire ou encore Gestion de la clientèle et communication professionnelle.

Une fois le diplôme en poche, la possibilité de poursuivre ses études existe. Que ce soit à l’université (licence économie, finance, droit ou licence pros) ou dans les écoles privées (bachelor banque-assurance, bachelor finance), notre bachelier ES aura le choix et pourra privilégier ce qui lui semble le plus idéal pour son projet professionnel.

Les métiers de chargé de clientèle, guichetier ou bien agent d’accueil sont accessibles avec ce BTS mais les responsabilités seront limitées si l’on s’arrête à un Bac +2.
 
Le BTS Assurance : passeport vers les compagnies d’assurance

Il s’agit d’une formation qui plait beaucoup aux bacheliers ES. En effet, les étudiants du BTS Assurance proviennent à près de 20% du Bac ES.

Ce BTS prépare à des responsabilités d’agent de maitrise dans le domaine de l’assurance. Le diplômé aura pour mission de prospecter et conseiller la clientèle, de vendre des contrats d’assurance (assurance vie, voiture, complémentaire santé ou encore assurance habitation). Il est bien plus qu’un conseiller et établit une relation de confiance avec son interlocuteur. Pour cela, l’objectif est de lui faire apprendre la législation et la réglementation de l’assurance.

Le titulaire du BTS Assurance pourra être amené à travailler auprès des particuliers ou des professionnels, tout comme son homologue banquier.  Si le domaine de l’assurance est relativement vaste,  il est possible de se spécialiser dans des secteurs particuliers : santé, automobile, habitation, assurance vie… Il n’est pas du tout restrictif et ouvre de nombreuses voies aux diplômés.

L’emploi du temps d’un étudiant en BTS Assurance sera composé de plusieurs matières techniques qui serviront à enseigner les spécificités du monde de l’assurance :
  • Techniques d’assurance : 12h/semaine ;
  • Communication et gestion de la relation client : 4h/semaine ;
  • Environnement économique, juridique et managérial de l’assurance : 4h/semaine ;
  • Projets professionnels appliqués : 3h/semaine.

Pensons un peu plus loin et parlons de l’après-BTS ! Pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études, les possibilités sont multiples.  Licences professionnelles, écoles de commerces ou bien écoles spécialisées sont accessibles pour les diplômés. À plus long terme, un master à l’ENASS (École Nationale d’Assurance) peut être envisagé pour les plus courageux de nos bacheliers ES.

Cependant, ce BTS a été conçu pour que les diplômés intègrent directement les compagnies d’assurance et rentre donc dans la vie active dès le Bac +2. Ainsi, après ces deux ans, il est possible de travailler en tant qu’Agent général d’assurance, Assureur ou bien encore Conseiller en Assurance. De plus, si l’étudiant a suivi son parcours en alternance, il bénéficiera d’une expérience professionnelle supplémentaire et aura moins de problème pour trouver un emploi.