Après son BAC ES, le BTS Négociation et Relation Commerciale (NRC)

Guid'Formation | 25.08.2016 à 14h50 Mis à jour le 25.08.2016 à 14h54
image

Pour les personnes passionnées par tout ce qui tourne autour du monde du commerce, le BTS NRC est la voie parfaite. En effet, plus que la filière de provenance, le goût et l’intérêt prononcé pour la vente vont prédominer dans ce genre de parcours.

Un étudiant provenant d’ES pourra trouver ce qui lui convient dans un BTS NRC. En effet, les cours dispensés au lycée lui ont permis d’avoir une première approche avec l’économie et le fonctionnement en entreprise qui sont deux choses importantes pour réussir dans ce BTS.

Zoom sur un parcours qui combine secteur attrayant et hautes performances d’insertion professionnelle.

Les objectifs de cette formation

L’objectif principal de cette formation est de préparer l’étudiant à la confrontation directe avec le client et à tout ce qui la compose. Il devra être capable de pouvoir le conseiller, lui proposer des solutions, l’écouter tout au long du processus d’achat.

Si, bien-sûr, tout cela s’enseigne et s’apprend, il convient de posséder au préalable un esprit relativement ouvert, un bon sens du contact et la fibre commerciale… élément indispensable pour la pratique du métier !

L’enseignement sera basé sur l’apprentissage des différents canaux de distribution, des technologies de l’information et de la communication. L’étudiant devra être capable aux questions suivantes :
  • Quels sont les besoins du client et qu’attend-t-il de moi ?
  • Que puis-je proposer à mon client ?
  • Comment le satisfaire ? Est-il possible de le fidéliser ?
  • Comment attirer de nouveaux clients ?
  • Comment mener avec succès la relation commerciale ?

L’objectif est également de confronter les élèves au plus près des réalités de l’emploi. Étant donné qu’ils seront confrontés, à plus ou moins long terme, au marché du travail, il est nécessaire de les rendre opérationnel. Une connaissance parfaite du marché et des comportements des consommateurs est donc primordial et au cœur de ce cursus.

La semaine type d’un étudiant en BTS NRC

Comme la plupart des BTS, le cursus en Négociation et Relation Commerciale possède un emploi du temps d’environ 30h par semaine. Le rythme de travail est donc sensiblement le même que pendant l’année de terminale.

L’emploi du temps va se découper en deux parties.

La première partie va regrouper des matières plutôt techniques. Elles vont avoir pour but de former les étudiants aux spécificités du commerce et à leur apprendre les bases du milieu. Parmi elles, on va retrouver des cours de « Gestion de Clientèle, Relation Client, Management de l’équipe commerciale ou encore Gestion de Projet ».

La deuxième partie sera composée de matières que l’on retrouve dans la plupart des BTS du secteur tertiaire (MUC, Communication, CGO…). Ils permettent à chacun de connaitre les réalités du monde de l’entreprise. Les étudiants ES seront particulièrement à l’aise dans l’économie par exemple, là où les cours de droit et de management demanderont peut-être quelques efforts supplémentaires dans un premier temps. On notera aussi la présence de cours de : français, langues étrangères, communication.

Notez que cette formation est accessible également en alternance. L’étudiant ajoutera donc à ses connaissances acquises en cours une solide première expérience dans le monde de l’entreprise.

Obtention du BTS, et après… Bac +3 ou marché du travail ?

Le choix de poursuivre ou non ses études revient à l’étudiant lors de l’obtention de son diplôme. Il est bien clair que plus le niveau d’études est élevé et plus la recherche d’emploi se fera sans encombre.

Pour poursuivre ses études, l’étudiant pourra s’orienter vers différentes voies. Tout d’abord, il pourra opter pour une licence professionnelle. Il existe de nombreuses licences professionnelles dans le domaine du commerce et du marketing qui permettront à chacun de se spécialiser en un an et d'atteindre un niveau Bac+3. Les admissions parallèles en écoles de commerce ou en université sont également possibles. Libre à chacun de penser à ce qui est le mieux pour lui.

Si notre étudiant, diplômé à Bac +2, décide de s’insérer directement sur le marché de l’emploi, il sera possible pour lui d’occuper des postes tels que : agent commercial, attaché commercial, chargé de clientèle, commercial, courtier… Et tout cela dans de nombreux secteurs comme les services, la distribution, l’industrie, l’e-commerce. À noter également que les possibilités d’évolution sont fortes au sein des entreprises.